Quand le SO de la CGT expulsa le 9 ème collectif...

Expulsion des sans-papiers de la Bourse du Travail (Paris)

mardi 10 avril 2007, par Autres mouvements


Voir aussi la réaction de quelques fédérations syndicales sur :9emecollectif.net

Le 9ème Collectif des Sans-Papiers s’est réfugié à la bourse du travail, haut lieu symbolique de lutte pour les droits des travailleurs sans empêcher à aucun moment la continuation du mouvement social, et ceci depuis le samedi 10 février 2007, pour alerter l’opinion publique, les organisations syndicales, les citoyens, sur la situation actuelle des sans-papiers et les conditions dramatiques dans lesquelles ils vivent.

Le 17 février dernier, les syndicats ont accueilli un meeting de soutien à Nicolas Sarkozy qui mène une campagne lepéniste (création du Ministère de l’identité nationale, rafles, stigmatisation des immigrés...), et qui a participé depuis 5 ans à caasser les acquis sociaux (retraites, sécurité sociale, code du travail...). Aujourd’hui, ils expulsent les travailleurs les plus exploités, des travailleurs qui sont aux premières lignes d’une précarisation généralisée du travail, venus demander leur soutien.

Nous dénonçons la méthode utilisée par les syndicats en expulsant des sans-papiers en groupe alors que la Bourse du travail se trouve à quelques mètres de la République où sont stationnées, en ce moment même, des forces de police, et où ont lieu régulièrement des rafles même lors de la distribution des repas par les restos du Coeur.

Nous rappellons que la Bourse du Travail se trouve également à proximité du QG de campagne de N. Sarkozy.

Nous lançons un appel à tous les adhérents des syndicats et à toute personne qui soutient le mouvement des sans-papiers à nous rejoindre sur place.

En dépit de ce qui s’est passé, nous restons concentrés sur nos objectifs, à savoir la lutte : contre la politique répressive à l’égard des sans-papiers, contre les rafles et les expulsions massives que subissent quotidiennement les sans-papiers, contre l’esploitation des sans-papiers, pour la convergence des luttes entre les sans-papiers et tous les autres traavailleurs, pour la régularisation de tous les sans-papiers.

Précaires, chômeurs, salariés, étudiants, lycéens, sans-papiers SOLIDARITE

Le 9ème Collectif des Sans-Papiers ne se trompera jamais d’ennemi contrairement à ce qu’ont fait les syndicats aujourd’hui.

9eme_collectif@no-log.org 9emecollectif.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :